Se défendre pour être libre

Publié le Catégories News

Les obligations imposées par le gouvernement nous interpellent en tant que citoyen : ces obligations font que nous devons les réfléchir, les comprendre et y répondre en tenant compte de tous les éléments dont nous avons connaissance avec beaucoup de recherches et de réflexions.

C’est notre cheminement depuis 18 mois, que nous partageons sur notre site, à défaut de l’activité échiquéenne que nous ne pouvons plus exercer avec les conditions imposées.

Il est d’abord nécessaire d’admettre une chose : nous sommes hypnotisés par une incroyable propagande. Cette propagande est utilisée par les oligarques et le gouvernement qu’ils ont mis en place, pour obliger la population à penser d’une certaine manière et lui faire avaler les décisions qu’elle refuserait si les choses étaient claires et transparentes.

Par exemple la propagande pour faire élire Macron, celle qui nous fait croire que la démocratie actuelle est un système politique abouti donc non réformable, celle qui nous empêche de voir que ce ne sont pas les présidents qui décident mais les oligarques.

Mais nous sommes aveuglés par cette propagande car celle ci est insidieuse, menée par des médias qui se présentent indépendants.

Les médias institutionnels ne sont pas indépendants puisqu’ils appartiennent à des oligarques qui utilisent leurs médias pour promouvoir l’idéologie libérale.

L’état profond, le Nouvel Ordre Mondial c’est-à-dire l’état mondial techno-totalitaire est hors de contrôle des peuples et est dirigé par les oligarques du monde entier: ceux qui détiennent 90% des richesses mondiales c’est ce 1% qui gouverne le monde et ce au-delà des apparences trompeuses. Cette oligarchie est en train de mettre en place une société de contrôle très affutée: elle veut une population soumise, qui ne pense plus, qui ne se révolte plus, qui ne réfléchit plus, qui accepte les yeux fermés toutes les suppressions de liberté : liberté de penser, d’exprimer son opinion, de disposer librement de son corps… et elle veut aussi supprimer tout ce qui fait la spécificité de l’être humain.

Avec tous les moyens très sophistiqués et les connaissances actuelles dans les différentes sciences humaines qui sont à sa disposition, le gouvernement cherche à obtenir la servitude volontaire de la population conditionnée, lobotomisée, qui doit seulement consommer, se distraire, en s’abrutissant et travailler pour certains, beaucoup seront exclus. Le gouvernement cherche à diviser, à désunir les opposants. Ne tombons pas dans le piège. Rassemblons nous, unissons nos voix, nos aspirations, nos colères. Luttons Unis !

L’adversaire, le Nouvel Ordre Mondial et ses zélés serviteurs dont Macron et tous ceux qui veulent perpétuer le capitalisme financier mondialisé. Tous les élus, les partis, les syndicats, toutes les institutions participent peu ou prou au maintien du système capitaliste. En contrepartie ils ont quelques avantages financiers conséquents, quelques petits pouvoirs et considérations sociales pour le prix de leur soumission et pour leur survie. Il en est de même de l’Union Européenne, structure dépendante et soumise à l’ oligarchie globaliste qui a aussi anéanti les pouvoirs des états nationaux avec la complicité des médias et des élus.

Tout ceci est inséré dans un système complexe qui se régénère et s’affine en fonction des soubresauts mondiaux et des diverses résistances des populations. nous devons observer les actes des élus et en tirer les conclusions qui s’imposent. Les élus que nous avons cru choisir sont volontairement ou non prisonniers d’une logique d’un système qui ne tolère pas qu’on le combatte. Ils sont bon gré, mal gré des serviteurs de l’oligarchie.

Soyons vigilants sur les nombreux mensonges, omissions, astuces de la propagande gouvernementale. L’élection présidentielle ? le candidat de l’oligarchie gagnera !

Osons nous libérer des chaînes que le gouvernement nous impose. Cherchons à comprendre toujours mieux les stratégies secrètes du Nouvel Ordre Mondial, de l’Union Européenne, de notre gouvernement pour mieux préparer nos luttes et nos défenses.

Au nom des valeurs humanistes qui sont les nôtres, nous récusons formellement cette société transhumaniste que les forces globalistes tentent de concrétiser.

Toutes les forces de résistance doivent s’exercer contre cette violence institutionnelle impitoyable, camouflée sous de nombreux prétextes fallacieux: contre le terrorisme, contre le réchauffement climatique, pour la sécurité, la santé…

Le gouvernement fait croire que la résistance est futile, que la victoire est impossible, qu’il faut accepter et se résigner.

Le pass vaccinal est son pouvoir ultime pour contrôler la vie du peuple.

Du fait de la puissance de la propagande du gouvernement et de ses médias, les citoyens en grand nombre plébiscitent les mesures les plus sécuritaires et autoritaires, ce qui permet au gouvernement de durcir sa politique de contrôle, soutenu aussi par les partis, les syndicats, les médias et diverses institutions.

Il n’y a aucune justification scientifique honnête au maintien du pass sanitaire, c’est une mesure politique pour obtenir la soumission totale du peuple.

Nous croyons en la liberté individuelle et sommes fermement opposés à notre mise en esclavage par le gouvernement et l’oligarchie.

La lutte s’organise, se répand, chacun doit trouver la place particulière qu’il pense pouvoir tenir : l’action, le refus, la désobéissance, le boycott, la grève, bref, chacun mais ensemble dans le but de retrouver notre liberté et pouvoir respirer.

Nous devons oser ! N’ayons plus peur ! Nous sommes des millions !

La lutte sera longue mais nous sommes patients :

Pour un gouvernement du peuple par le peuple.